A la question écrite posée par le député UMP Philippe Meunier brouilleur radio concernant l’utilisation de dispositifs brouillant les portables (ou brouilleur GSM) dans les établissements scolaires, le Ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, y a répondu par la négative ce mardi 20 novembre 2016.

La réponse avait déjà été apportée l’année dernière à la même période et celle-ci reste inchangée. En effet, le code des postes et des communications électroniques, dans son article L. 33-3-1, pose une interdiction formelle quant à la mise en place de dispositifs de brouillage des communications électroniques au sein des établissements scolaires.

 

Quelques exceptions peuvent cependant déroger à cette interdiction d’après le second alinéa de ce même article. Cela concerne par exemple, les salles de spectacles ou encore les établissements pénitenciers.

Ainsi, seule une nouvelle loi du législateur pourrait défaire brouilleur d'onde d'alarme ce principe.

Les utilisateurs de téléphones portables ont remarqué, ces derniers jours, des problèmes aigus dans la réception et l’émission de leurs appels. Les problèmes sont plus accentués dans l’utilisation des données, via le réseau 3G, et notamment autour des lycées.

Vérification faite, il s’agit d’un brouillage délibéré ordonné conjointement par les ministères des Technologies de l’Information, de l’Education et de l’Intérieur. L’objectif de ces brouillages est d’empêcher les élèves passant leur examen du baccalauréat d’utiliser leurs téléphones portables à des fins frauduleuses. C’est du moins la raison invoquée officiellement par Noômane Fehri, ministre des Technologies, à nos confrères d’Assabah. Raison confirmée à Business News par Orange Tunisie.

Le ministère n’a pas, semble-t-il, d’autre moyen pour contrer les fraudes. Ni fouille acheter brouilleur wifi des élèves à l’entrée, ni surveillance spécifique par les professeurs, ni d’équipement adéquat pour ne brouiller que les salles concernées par les examens.

Résultat de ce brouillage, les abonnés qui se trouvent à des centaines de mètres des lycées n’ont plus la possibilité d’utiliser correctement leurs lignes téléphoniques, avec tout ce que cela engendre comme frais supplémentaires pour établir des communications et de pertes pour ceux qui ont un usage professionnel. Sans parler des cas urgents où l’utilisation d’un portable est nécessaire.

Si l’on suit la logique de M. Fehri, on pourra brouilleur gps allume cigare voir demain les autoroutes fermées à la circulation pour réduire le nombre d’accidents de la route et pourquoi pas interdire l’accès aux plages pour réduire les cas d’insolation !